Un petit bilan sur Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 24 septembre 2011

 La tournée est divisée en deux parties séparées par les deux mois de l’été 2009.
La première partie est constituée de la tournée proprement dite, à travers des salles de France d’environ 8 000 à 17 000 places Un petit bilan sur Mylène Farmer dans Mylène 2009 - 2010 MF2000_109adans onze villes, auxquelles devaient s’ajouter quatre dates en Europe de l’Est avant la rupture de contrat en janvier 2009 entre TS3 et le producteur local. Quelques semaines plus tard, 2 nouvelles dates en Russie sont annoncées.

La seconde partie est ce qu’on pourrait appeler une petite tournée des Stades, trois au total, allant de 40 000 à 80 000 places. Les trente-six prestations prévues ont toutes été données aux dates indiquées.

Le 4 septembre 2009, au stade de Genève, lors du final, sur Désenchantée, le son est brusquement coupé au niveau du deuxième couplet. D’abord contrariée par cet incident, Mylène Farmer en rit par la suite et continue à interpréter le titre a cappella avec son public, déclarant dans un éclat de rire « C’est le direct ! », avant que la musique ne finisse par reprendre.

Cette mésaventure se reproduit lors du premier concert au stade de France, le 11 septembre 2009, sur le pont musical de Sans contrefaçon et le premier refrain de Désenchantée ; la chanteuse adopte alors la même attitude.

Le 12 septembre 2009, pour de l’anniversaire de Mylène Farmer, les fans ont allumé des bâtonnets fluorescents verts sur Rêver, lui ont chanté un joyeux anniversaire juste après, accompagnés finalement au piano par Yvan Cassar et ont gonflé des ballons blancs sur Désenchantée, la chanson qui clôt le spectacle. Pour s’organiser, les fans s’étaient fait passer le message sur Internet pendant les mois précédents et pendant la journée du 12 septembre dans les files d’attente.

L’ère Point de Suture met aussi en exergue le fait que les concerts deviennent de plus en plus la priorité des artistes comme en témoignent les concerts du Mylène Farmer Tour 2009 véritable triomphe public et critique.

Assez étonnant de constater que Mylène aura été la reine des ventes de disques à l’époque où celles ci étaient à leur sommet dans les années 80 et 90 et qu’elle sera devenue le détentrice de records dans le domaine des concerts dans les années 2000. Une osmose parfaite avec le temps.

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...