Mylène Farmer dévoile le clip « Leila »

Posté par francesca7 le 20 septembre 2011

Le désert et les dunes de sable chaud sont à l’honneur pour le nouveau clip de Mylène Farmer : « Leila ». Nouveau single ou simple vidéo pour illustrer l’un des futurs titres phares de son prochain album « Bleu noir », ce clip n’en est pas moins original pour sa conception épurée où images d’archives et images animées se côtoient. 

 

Mylène Farmer dévoile le clip Suite et fin du feuilleton « Bleu noir ». Il y a quelques semaines, la chanteuse Mylène Farmer ouvrait les portes d’un site Internet officiel portant le nom de son huitième opus à paraître le 6 décembre prochain : « Bleu noir ». 

Suivant le nombre de visiteurs qui venaient cliquer sur ce site, des petites surprises étaient dévoilées aux fans de la chanteuse. Si c’est ainsi que le clip de son nouveau single « Oui mais… non » a été présenté la semaine dernière, c’est ainsi que celui de la chanson « Leila » vient d’être mis en ligne. C’est une chanson dont un très court extrait avait été diffusé sur le site il y a quelques jours. Vous pouvez désormais l’écouter en intégralité et visionner les images où l’artiste n’apparaît étrangement pas. Ce morceau, dont les mots sont comme habituellement de la plume de Mylène Farmer, est en revanche produit par le groupe britannique Archive. Tout comme RedOne et Moby, ce groupe a travaillé sur cet opus qui s’annonce très électro. Au niveau du texte, si les paroles n’ont pas encore été divulguées, on comprend que la chanteuse évoque le destin torturé d’une certaine « Leila », fille d’Iran. Loin d’en proposer une interprétation, ce titre nous a d’emblée fait penser à l’actrice Leila Forouhar. Cette dernière avait quitté son pays à cause de la Révolution iranienne des années 80 qui voulait étendre son contrôle sur toutes les formes d’art. La jeune femme quitta alors son pays pour la France.

 

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...