Lifting pour Déshabillez-moi…

Posté par francesca7 le 17 septembre 2011

 

mylene farmer Le 5 mars 2007, sort Déshabillez-moi… Live, le deuxième sigle de l’album Live. C’est une reprise qui était déjà présente sur son deuxième album. Lors de ses derniers Bercy, Mylène avait offert un nouveau lifting à ce standard de Juliette Greco en lui donnant une dimension plus rock et plus énergique. Rarement la star s’est autant lâchée sur un titre : dynamique, coquine et espiègle, c’est le monde de Mylène ! 

 

Parallèlement, son tube Libertine connaît une deuxième vie grâce à un cover très particulier, version rock second degré, interprété par Les Suprêmes Dindes. Une curiosité qui nous fait néanmoins regretter l’original. 

 

Dans la famille « reprise », c’est le dandy disjoncté et classieux Julien Doré, l’heureux gagnant de La Nouvelle Star 2007 qui se charge de reprendre Moi, lolita… d’Alizée en juillet 2007. Une reprise qui tombe à pic pour fêter le prochain retour de la jeune chanteuse corse sur le devant de la scène. Et pourtant, si tout semble sourire au jeune artiste en herbe, Mylène s’oppose à ce qu’il change les paroles. Déçu, Julien Doré explique : 

 

-          Mylène a refusé. Je souhaitais glisser « aphorisme dadaïste » puis « bar blues » au lieu de « bas bleus » et « donner ma langue aux chattes »  la place de « chat ». elle a trouvé cela vulgaire alors qu’elle faisait chanter cela à une gamine de 14 ans en minijupe. Elle a raison, la vulgarité évolue

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...