Trophée pour Mylène

Posté par francesca7 le 11 septembre 2011

 

Le 5 mars 2005, Mylène reçoit de la part de la profession et du public un trophée la consacrant « artiste féminine de ces vingt dernières années » lors des 20ème Victoires de la Musique. Mais fidèle à ses propres convictions, au moment de venir chercher le trophée, il n’y a personne sur la scène du Zénith. Seule une photo de la star est projetée sur un grand écran. Mylène n’est pas venue car elle refuse d’assister à cette cérémonie depuis 1988

 

Trophée pour Mylène dans Mylène 2005 - 2006 732La vidéo de Fuck them all vient tout juste d’être tournée dans un paysage enneigé de Roumanie au début du mois de février. Tout l’équipe a séjourné à l’Athénée Palace Hilton, l’hôtel le plus chic de Bucarest. Si François Hanss fait partie du voyage pour réaliser le fameux making-of du clip qu’on retrouvera en DVD dans les deux éditions limitées de l’album  Avant que l’Ombrec’est un réalisateur espagnol peu connu du grand public, Augustin Villaronga, qui est chargé de la réalisation de ce nouveau clip. C’est un metteur en scène de talent, auteur d’un chef-d’œuvre, le sulfureux El mar, un long-métrage gothique qui se déroule dans un sanatorium, un film étonnant, souvent dur, parfois insoutenable, qui fut présenté au Festival de Berlin 2000. 

 

Avec ce réalisateur latin, Mylène espère que Fuck them all atteindra une nouvelle dimension, car les radios commencent à s’en lasser… 

 

Mais c’est une déception… Certes, les images sont sublimes, toute la réalisation est extrêmement travaillée, et rarement Mylène aura été aussi belle. Par ailleurs, tous les éléments de l’univers « farmerien » sont présents : les cheveux roux, le teint diaphane, la neige, les habits noirs, le sang, les corbeaux, le cheval, le thème de la gémellité… et, pourtant, le spectateur reste sur sa faim car il n’y a aucune innovation, comme si on avait fait du Laurent Boutonnat signé par un autre. Etrange… Nombreux sont ceux qui commencent à s’interroger ; Mylène version 2005 ne serait-elle plus qu’une fade copie de la Mylène des années 1990 ? Aurait-elle perdu cette créativité qui lui collait si merveilleusement à la peau ? 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...