Fantasmagorie inventive pour Mylène

Posté par francesca7 le 8 septembre 2011

 

 

Fantasmagorie inventive pour Mylène dans Mylène 2005 - 2006 MFBercy2006_01aEnfin, le titre phare du dernier album, Fuck them all, marque la fin du concert Bercy 2006. Tous les danseurs sont sur scène. Mylène parcourt les deux plateaux pour côtoyer une dernière fois son public. Elle quitte la scène principale, qui ne se rallume que pour une dernière chanson : Avant que l’ombre. Jamais la chanteuse n’a proposé un final aussi éblouissant. 

 

Mylène, en kimono rouge orangé, apparaît derrière un fin mur d’eau qui projette son image en gros plan. Le rideau s’ouvre enfin et elle s’avance devant son public. L’eau forme ensuite à plusieurs reprises le mot « passé » et esquisse la silhouette de la chanteuse. Sur ces dernières notes, Mylène quitte la scène en gravissant un escalier interminable où elle abandonne sa tenue pour n’être plus vêtue que d’une fine tenue dorée

 

Son ascension terminée, de profil, elle surplombe la salle alors que la porte se referme pour la laisser disparaître. 

 

Tout Bercy est à nouveau plongé dans le silence. Les plus sensibles, qui voient dans cette sortie comme un aller direct vers les ténèbres, pleurent. D’autres, moins démonstratifs, restent cependant sans voix, mais tous sont unanimes pour confirmer que Mylène vient de renaître de ses cendres. Et quels musiciens ! Mylène a conservé les indispensables comme Yvan Cassar, Abraham Laboriel Jr, Eric Chevalier et ses choristes Johanna et Esther ! 

 

Pour le reste ce sont des musiciens habitués aux concerts des Rolling Stones ou d’Elton John comme l’Irlandais Perry Gwynned et Milton Mac Donald à la guitare ou Paul Bushnell à la basse… Si le public de Mylène semble avoir mûri avec elle, la chanteuse, elle, est toujours aussi belle et encore plus talentueuse… et la presse ne s’y trompe pas. Le Monde qualifie même ses concerts de « fantasmagorie inventive » ! 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...