Nouvelle inspiration Mylène

Posté par francesca7 le 2 septembre 2011

 

 

Nouvelle inspiration Mylène dans Mylène 1999 - 2000 MF2000_156aDurant son exil et ses nombreux voyages, Mylène a pris le temps de se nourrir d’autres artistes pour y trouver une inspiration renouvelée. La plupart de ses nouveaux titres s’inspirent justement d’eux ; Egon Schiele dans Je te rends ton amour, Si c’est un homme de Primo Levi dans Souviens-toi du jour, Saint Exupéry dans Dessine-moi un mouton et le sociologue et écrivain Francesco Alberoni dans le titre Innamoramento. Cet album est sans aucun le plus mystique, elle y dissèque en détail sa propre âme. Un détail qui n’échappe pas à la presse ; « Après Baudelaire et Poe, celle qui se décrie comme « La fille de Ryan » multiplie les références. Reste qu’elle a beau faire mine de « donner sa langue au chat », il est toujours impossible de percer l’énigme Farmer », peut-on ainsi lire dans L’Humanité

 

Ceux qui n’ont pas apprécié le virage techno de L’âme stram gram et qui n’ont que très moyennement adhéré à son récent trip californien apprécient cet album qui reste pour beaucoup le disque de référence Mylène

 

Quant à la forme, afin de bien mettre en valeur le côté « carnet de voyages » vers d’autres lectures et d’autres contrées, Henry Neu crée le design de l’album avec de nombreux collages illustrant les textes. La pochette représente une Mylène, une fois de plus schootée par Parisotto Vay, accroupie sur une cage géante surgissant des profondeurs de la mer. 

 

 

Quand tout semble lui sourire – un album réussi et une nouvelle tournée – un nouveau malheur vient rappeler Mylène à la réalité. C’est précisément le four de la sorte de l’album, le 7 avril 1999, que la presse révèle le suicide, à coup d’alcool et de médicaments, de Bertrand Le Page, l’un des proches de la star au début de sa carrière, l’un de ses créateurs. Et le mot n’est pas exagéré… en effet, sans lui, le personnage de Mylène Farmer n’aurait peut-être jamais existé. Il est le génie qui lui a donné le trousseau qui contenait toutes les clefs lui permettant d’ouvrir les portes du succès. Et voilà qu’aujourd’hui, à presque 46 ans, il choisit de tirer sa révérence alors que la femme qu’il a sans doute le plus aimé au monde resurgit de sa retraite.

 

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...