Clip BEYOND MY CONTROL – 1992

Posté par francesca7 le 2 septembre 2011

Date de tournage: 1992 

Lieu de tournage: Studios Sets à Stains  (France) Réalisateur: Laurent Boutonnat 

Durée: 05’05 

L’adultère en tant que trahison. Vengeance successives ..

VIDEO CLIP

Image de prévisualisation YouTube 

Déjà très occupé par la préparation du tournage de Giorgino, qui lui prend tout son temps, Laurent Boutonnat prend tout de même quelques jours pour réaliser un dernier court-métrage avec Mylène Farmer

Clip BEYOND MY CONTROL - 1992 dans Les Clips de Mylène fbefb0caMettre en images Pas de doute initialement prévu (suite de Libertine et Pourvu qu’elles soient douces) aurait nécessité beaucoup plus de préparation de temps, et donc d’argent, que celui-ci. Il tournera donc Beyond my Control en deux jours, aux studios de Stains avec Frédéric Lagache, le marionnettiste de Sans Contrefaçon, Christophe Danchaud en doublure masculine et  une danseuse. Le réalisateur dévie de sa narratologie filmique habituelle pour se concentrer sur des images syncopées, montées achronologiquement, mais contant tout de même, si ce n’est une histoire, du moins un « rassemblement thématique ». Dans un monde sur fond noir, dénué de décors, Boutonnat fait évoluer ses personnages autour d’objets et d’éléments forts de son univers. 

Le peu d’accessoires qui sont montrés sont en rapport avec un des deux thèmes de la chanson et du film ; soit le sexe, soit le sang. On y voit un lit à baldaquin, une meute de loups, une proie déchiquetée, un bûcher, un baiser sanguinolent et le vent, omniprésent dans l’œuvre de Laurent. Tous ces symboles mis côte à côte, juxtaposés, mélangés peuvent être interprétés de différentes façons. L’incinération en elle-même et la proie des loups peuvent être lues de manières différentes. Le bûcher et le vent qui ne s’arrête jamais de souffler évoque à nouveau un des films de chevet de Boutonnat :  Les Diables, de Ken Russel (1970). 

Pour la première fois après Plus Grandir (1985) Laurent Boutonnat est attaqué par la censure française. Ouvertement bâillonné par la chaîne M6, par Michel Drucker (alors sur TF1) et par le C.SA : Beyond my Control ne passera que très peu à la télévision française. Malgré la promesse des chaînes M6 et MCM de le diffuser après minuit, seule Canal Plus osera le programmer à n’importe quelle heure de la journée. On rappellera pour mémoire l’immortel verdict du C.S.A (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) : « Ce nouveau clip de Mylène Farmer n’est qu’un cocktail de sexe et de sang à la puissance mille ». 

Laurent Boutonnat oublie les adaptations cinématographiques de Roger Vadim (1959), Stephen Frears (1988) ou Milos Forman (1989) pour s’attacher au roman lui seul. Dans un décor épuré, seuls un bûcher et un lit à baldaquin se détachent d’un fond noir. Dans un mélange d’images sanguinolentes et parfois vaguement érotiques, deux amants se trompent et se vengent. Dans le rôle du mari, on reconnaîtra Frédéric Lagache

Comme pour brouiller une historie que tout le monde connaît ou a vécu, le réalisateur préfère la raconter en livrant certaines images mentales. On pense au symbole de la femme trompée, à cette image d’une Mylène Farmer ligotée sur un bûcher qui crie la douleur de la trahison dont elle est victime. 

Parallèlement à cela, une scène montrera l’époux volage dévoré par deux loups. On comprendra plus tard qu’ils étaient les outils de la vengeance de la femme trompée. L’histoire racontée de manière anachronique fait écho aux paroles de la chanson qui elles non plus, ne suivent pas l’ordre chronologique de l’action. Le texte lui-même commence par les pensées de la femme venant d’accomplir sa vengeance : 

            «  Je ne comprend plus pourquoi j’ai du sang sur les doigts. Dors en paix, je t’assure, je veillerai ta sépulture mon amour ». 

C’est bien plus tard dans le clip qu’on découvrira la cause de tout cela, dans les ébats crus d’une femme blonde dans les bras de l’homme infidèle. Surpris par la femme trompée, ils se font promettre des représailles, pourtant paradoxales ! 

            « Lâche. C’est plus fort que toi. Toujours en cavale, tu nous fais du mal. Ne t’éloigne pas de mes bras ». 

3a10cbe6 dans Les Clips de MylèneElle lâchera une meute de loups sur le mari volage, qui finira dévoré. Il réapparaîtra plus tard dans une image forte de sens. Un long baiser fougueux avec Mylène Farmer se transformera peu à peu en étreinte cannibale. Le sang sortant de la bouche des deux amants se répand sur leurs visages, matérialisant la passion malsaine qui les lie. Les images dans le désordre le plus complet se succèdent. Alors qu’un loup court en leur direction, tel un vampire la chanteuse embrasse l’épaule de son concubin, de laquelle perle une goutte de sang. Les flammes du bûcher petit à petit baissent d’intensité, alors que les loups s’acharnent sur une carcasse encore sanguinolente. 

Seule, derrière la fumée du brasier qui s’est éteint, Mylène Farmer est là, encore vivante. Maintenant vengée, les tourments de la trahison sont devenus cendres, tout est fini. Mais comme un poison qui ronge, les loups qu’elle avait lâchés l’attendent au bas de son piédestal. Bientôt dévorée par son propre objet de vengeance, la chanteuse encore ficelée regarde droit devant elle. Les loups en contrebas tournent autour d’elle en la fixant du regard. Par la solitude et la mort, voici comment Laurent Boutonnat décide de clore momentanément sa collaboration avec Mylène Farmer. Il ne réalisera plus de clip pour elle pendant dix ans. 

En savoir plus sur Beyond my Control 

860d4a04« Beyond my control » est le quatrième extrait de l’album « L’autre » (qui est déjà disque de diamant pour 1 000 000 d’exemplaires). La chanson « Pas de doute » était pourtant fortement pressentie comme nouveau single par les fans. Avec ce titre, bien que peu connu du grand public, Mylène Farmer va marquer les esprits avec un clip scandale ! En 1992, la chanteuse enchaîne succès sur succès : elle passe à l’état de mythe.Il est question dans ce texte de contrôle de soi, de dérision face à la lâcheté d’un homme mais aussi d’amour et de mort. Mylène veut régler ses comptes avec la gent masculine en tuant son amant volage : « Lâche ! C’est plus fort que toi« . 


La voix que l’on entend dans le refrain de la chanson « It’s beyond my control » est un sample de la voix de John Malkovich dans le film Les Liaisons dangereuses de Stephen Frears.
Le single sort avec les supports habituels (45T, maxi 45T et maxi CD). Mais ce titre est aussi l’occasion de présenter le premier CD single 2 titres, qui aujourd’hui est très recherché par les collectionneurs.

Mylène Farmer n’enregistre aucune télé pour promouvoir le titre : il faut dire qu’avec le clip qui a été préparé, la promotion se fera à son détriment ! 

Deux jours de tournage seront nécessaires au Studio Sets à Stains, lieu où avait été tourné le clip de « Plus grandir » en 1985. Mylène habillée d’une robe longue et ample marche en regardant loin devant elle. Le clip est entrecoupé par des ébats amoureux presque pornographiques, de Mylène qui brûle sur le bûcher, qui marche en chantant, les mains ensanglantées. Pour les scènes hot du clip, c’est Christophe Danchaud (danseur de ses 3 premières tournées) qui fait la doublure de l’homme infidèle Frédéric Lagache (déjà présent sur le clip de « Sans contrefaçon » dans le rôle du marionnettiste). A noter que ce sera le dernier clip de Laurent Boutonnat avant une longue période. Il faut qu’il prépare activement son long métrage « Giorgino » dans lequel Mylène joue le rôle principal.Le clip est envoyé aux télés et leur réaction ne se fait pas attendre : c’est la censure pure et dure ! Trop de sexe, trop de sang, trop de violence ! Toutes les chaînes refusent de le diffuser (hormis Canal + et MCM). La presse s’empare du scandale et diffuse allègrement les « premières images du clip scandale » !

A l’occasion de la sortie de ce titre, la radio NRJ prépare une surprise : un maxi 45T picture-disc collector édité à quelques 50 exemplaires ! Un vrai objet de convoitise pour les fans qui s’arrache à prix d’or, malgré les nombreux pirates qui circulent !

Au final, le single se vendra tout de même à quelques 200 000 exemplaires. Il clôturera également l’exploitation de « L’autre », à ce jour l’album le plus vendu de la chanteuse avec 1 800 000 exemplaires !

Laisser un commentaire