Préparation du Mylénium Tour

Posté par francesca7 le 1 septembre 2011

 

Comme pour ses deux premiers concerts, c’est Thierry Suc, à la tête de sa société TS3, qui est à la production de Mylenium Tour  . Mais cette fois-ci, c’est Mylène qui s’occupe de la conception de la tournée, sans Laurent Boutonnat

 

-          « Cela s’est fait comme ça. Il avait des projets, il suit sa voie et moi la mienne« . 

 

Préparation du Mylénium Tour dans Mylène 1999 - 2000 0Toujours prêt à l’épauler, Thierry Suc contacte, par l’intermédiaire de Roger Abriol, le directeur de production, Guy-Claude François  , un chef décorateur pour le cinéma et scénographe pour le théâtre et l’opéra, un artiste polyvalent qui s’est aussi chargé de la scénographie de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques d’hiver d’Albertville en 1992. C’est lui qui a le privilège de concevoir la création de la partie scénique du Mylenium Tour. Même s’il connaît très peu l’univers de la chanteuse, si ce n’est son nom et quelques-uns de ses clips, il accepte avec enthousiasme de participer à l’aventure

 

Et c’est après avoir visionné la vidéo du concert de Bercy de 1996 qu’il réalise de quelle manière Mylène, cette femme publique, a pris au cours de ces dernières années, une dimension mythique ! Il réalise alors une première esquisse d’une statue grandiose qui représente la déesse Isis sous les traits de Mylène en s’inspirant du style de Ginger, un peintre dessinateur surréaliste des années 1970. Un artiste dont Mylène appréciait énormément son travail et qu’ils rencontreront tous les deux à Zürich quelques mois plus tard. 

 

Ce visage, cette entrée grandiose que Mylène offrira à son public est une idée de la chanteuse qui en a suivi de très près la conception. Mais après réflexion, elle recule devant l’idée que son visage soit représenté. Sans doute par crante d’exacerber le fétichisme dont elle est devenue l’objet ces dernières années. Au final, le décor est conçu avec un budget estimé à 300 000 €. Mais Guy-Claude François ne semble pas étonné : 

 

-          « Mylène a tout compris ! L’entrée et la sortie doivent être des éléments primordiaux, c’est une règle de base dans le spectacle ! Déjà, le théâtre grec était très attentif à cet usage. » 

 

f_5932951 dans Mylène 1999 - 2000Un autre homme indispensable, Fred Pévéri, est appelé pour s’occuper des lumières afin d’éviter que cet énorme décor ne vampirise tout le spectacle. Sa mission sera de faire en sorte que ses lumières réussissent aussi bien à mettre en valeur qu’à atténuer les éléments du décor. 

 

 

Durant ce long été, tout le monde attend impatiemment ce rendez-vous en recherchant la moindre information sur le futur show. Le magazine Voici semble détenir un scoop et de taille ! En effet, il annonce qu’il sera question d’un décor abritant une immense statue aussi haute qu’un immeuble de quatre ou cinq étages tout en évoquant un budget pharaonique. La pression monte et Mylène travaille d’arrache-pied…. 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...