Effets secondaires

Posté par francesca7 le 1 septembre 2011

 « Effets secondaires » est un titre que l’on retrouve sur le best of « les mots », c’est un titre inédit.

Effets secondaires dans Mylène 1999 - 2000Ici Mylène parle des effets secondaires d’un certain médicament. Peut-être le « prozak »? (=médicament contre la dépression) Mylène n’en prend pas mais elle a déjà évoqué le fait qu’elle connaissait des personnes qui en prenaient.
Dès le premier couplet, on comprend dès lors que l’effet secondaire de ce médicament est l’insomnie, car tout au long de la chanson, on entend Mylène qui compte les heures et celle-ci semble être dans un état second.
Elle insiste sur le fait qu’il n’y a pas d’ataxie (=En médecine, l’ataxie désigne une pathologie neuromusculaire qui consiste en un manque de coordination fine des mouvements volontaires.)


Dans le refrain, Mylène dit que tout les effets secondaires, sont dit sans doutes, dans la notice. Elle compare ces effets secondaires à Freddy Kruegger. Dans le film, pour échapper à ses griffes, il fallait rester eveillé… Est que c’est pour cela que Mylène s’efforce de rester eveillée?

image dans Mylène 1999 - 2000Dans la suite de la chanson, Mylène continue d’énumérer les heures de cette nuit qui semble interminable.
A la 6ème heure, Mylène répond à des questions. Qui lui pose ? Une seconde personne ou elle-même fait questions-réponses?
10ème heure, Mylène continue de se convaincre à ne pas dormir : aurait-elle vraiment peur de Freddy ?
A cet instant, selon elle, l’ataxie n’est toujours pas présente.
2ème heure, elle lit les instructions de la notice du médicament « En cas de doute, demandez l’avis de votre médecin…Accelération du rythme cardiaque, trouble psychique » et s’en étonne « Ah bon? »
6ème heure, Mylène reprend une comptine « 1,2,3, nous irons au bois, 4,5,6, cueillir des cerises… » Autre clin d’oeil au film « les griffes de la nuit » où les enfants chantaient « 1,2, Freddy te coupera en deux, 3,4, remonte chez toi quatre à quatre, 5,6 n’oublie pas ton crucifix 7,8, surtout ne dors pas la nuit 9,10, il est caché sous ton lit ». A cet instant, elle semble commencer à perdre la raison et à avoir des hallucinati0ns (elle v0it le plafond qui la regarde) mais un faux plafond (comme ceux des chambres d’hopital)

La fin de la chanson est signée par la sonnerie du reveil mais Mylène ne l’arrête pas. Pourquoi? S’est-elle finalement endormie ? 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...