Mylène…Ça plaît ou pas

Posté par francesca7 le 26 août 2011

  

Ceux qui ne trouvent pas de réponses à leurs questions de savoir qui est Mylène, minimisent le phénomène de la chanteuse en la qualifiant de reine de « la mise en scène du néant » (l’Evénement du Jeudi). Des propos cruels et incisifs qui s’expliquent aussi sans doute par la difficulté pour les journalistes de décrocher la moindre interview de la part d’une chanteuse qui Mylène…Ça plaît ou pas dans Mylène 1995 - 1996 MF2000_06apréfère définitivement le silence à une campagne de promotion. Malgré tout, les ventes de Anamorphosée décollent, doucement mais sûrement. 

 

Et si les critiques doutent de l’authenticité de la démarche artistique de Mylène, les fans, eux, adhèrent à cet album qui reste l’un des plus lumineux de la chanteuse, comme elle le reconnaît : 

 

-          « En voyant d’autres choses, d’autres gens, d’autres pays, j’ai enfin accepté la vie. Je suis moins hantée par la mort. Je suis apaisée à l’idée qu’il y a une vie après. L’idée de la mort m’a longtemps attirée, impressionnée et oppressée. Aujourd’hui, je suis libérée de cette obsession. » 

 

Sur Anamorphosée, la star est effectivement moins provocante dans on écriture et joue beaucoup plus avec les mots, avec l’agilité d’un Gainsbourg version féminine comme c’est le cas sur le titre EaunanismeMylène associe l’écriture à la masturbation. Quant au reste de l’album, il évoque toujours ses thèmes les plus chers, comme la fuite du temps, la mort, mais avec plus de distance qu’auparavant et de nombreuses allusions au bouddhisme. 

 

-          « Ne fusse que par curiosité, découvrir cette philosophie, dire qu’elle est probablement plus douce que d’autres philosophies ou religions, en tout cas pour moi cela l’a été : plus convaincante. C’est en tout cas intéressant que de s’ouvrir à cette philosophie, cela peut penser l’âme, cela peut aider en tout cas. Là encore, j’en reviens à l’idée de dialogue, si on n’a pas la chance d’avoir quelqu’un à qui perler, on peut le faire à travers une lecture comme cela parce que vous avez beaucoup de réponses, en tout cas des tentatives de réponses.«  

 

Sans être libérée de ses névroses, Mylène offre donc un nouveau sourire radieux et brouilles pistes. Son jeu favori.

 

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...