Mylène joue dans l’anglicisme

Posté par francesca7 le 24 août 2011

 

 

Mylène joue dans l'anglicisme dans Mylène 1995 - 1996 mylene-farmer-20040920-10117Le troisième extrait, California, est sans conteste l’un des meilleurs titres de l’album Anamorphosée et celui qui se vendra le mieux, devenant ainsi le nouveau tube phare de la chanteuse. Le texte est particulièrement recherché et abouti. 

 

Dans l’esprit de Guillaume Apollinaire, Mylène joue avec les anglicismes, les sons et les onomatopées. Dans ce texte, Mylène commente son long séjour sous le ciel So sexy de Californie

 

 

Quelques semaines avant la sortie du clip, on apprend le mariage professionnel de Mylène avec le réalisateur aussi génial que sulfureux Abel Ferrara. Si Mylène reste discrète sur cette rencontre – sans doute par l’intermédiaire de Madonna-, les démarches semblent avoir été longues, car Ferrara, chantre de l’underground, ne semblait au départ pas très motivé par une éventuelle collaboration. Mais la chanteuse réussit finalement à la persuader de lui offrir le rôle d’une prostituée, une sorte de Libertine, version 1990. 

 

-          Je l’ai appelé pendant plusieurs mois, souvent à trois heures du matin, puis je me suis rendue à New York où nous avons continué à converser. Il m’a demandé ce que je voulais faire, ce que j’exprimais dans ma chanson. Je lui ai dit que je souhaitais jouer une prostituée. Il m’a alors demandé de travailler sur le scénario et de lui proposer des idées. Puis il m’a proposé les siennes

 

Avant de préciser : 

 

-          Mais je ne voulais pas d’une victime !

 

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...