Laurent Berger et Mylène

Posté par francesca7 le 20 août 2011

  La rue Cavallotti – 

 

 Laurent Berger et Mylène dans Mylène 1991 - 1992 rue%20cavalotti%201aSi tout semble sourire à la chanteuse la plus désespérée de la pop française, un drame vient néanmoins frapper son quotidien fait de strass et d’ivresse. 

 

Laurent Berger est un jeune homme fou amoureux de la star depuis 1988. Alors âgé de 24 ans, il décide que Mylène sera son élue, la seule et l’unique qui pourra lui donner le bonheur qui lui manque tant dans son existence. Tel un adolescent en manque de repères, il commence à collectionner tout ce qui sort dans la presse sur son idole, sa raison de vivre

 

De nombreux kilomètres le séparent de Mylène Farmer et vivre aussi loin devient le plus en plus difficile, aussi commence-t-il à lui rédiger de longues lettres enflammées dans lesquelles il se dévoile comme jamais il ne l’avait fait avec personne d’autre. Mais ces missives restent sans réponse et chaque jour est une immense déception encore plus profonde quand il constate que sa boîte à lettres est vide. Pas même quelques phrases de son idole qui lui donneraient l’espoir de la rencontrer un jour. 

 

Le jeudi 31 octobre 1991, il prend son courage à deux mains et quitte sa ville d’Epinal pour se rendre à Paris, direction Polydor, rue Cavallotti dans le XVIIIè arrondissement. Le réceptionniste, qui a l’habitude des nombreuses visites des fans, réussit avec autorité à lui faire abandonner le projet de voir son idole. Furieux et désespéré d’avoir été rabroué de la sorte, Laurent Berger reprend l’autoroute de l’Est pour rentrer chez lui. Ses parents le savaient dépressif et fragile, mais ils n’auraient jamais pu imaginer la gravité du mal qui le rongeait

 

milo dans Mylène 1991 - 1992Quelques jours plus tard, le 12 novembre 1991, le jeune homme revient à la charge, plus décidé que jamais à rencontrer son idole. Il ne comprend toujours pas pour quelle raison celle qui chante si bien le mal de vivre n’écoute pas un traître mot de son propre désespoir. Durant des heures, il épie l’entrée de Polydor. Une Mini Austin noire se gare devant l’immeuble et son idole, juste vêtue d’un jogging, accompagnée d’une amie, en sort pour s’engouffrer dans l’entrée de la maison de disque. Il veut aller cers elle, mais une force l’empêche de faire le moindre geste. Tétanisé, il se contente de l’admirer. Ce n’est que plus tard qu’il sort de sa paralysie. A son tour, il fait irruption au siège de Polydor et tire en plain cœur sur le réceptionniste qui tente une nouvelle fois de s’interposer. 

 

Le malheureux décèdera quelques heures plus tard. Laurent Berger, pris d’hystérie, parvient à monter dans les étages et, fort heureusement pour les autres personnes présentes sur les lieux du drame, son arme s’enraye. Il est alors maîtrisé par des membres de la sécurité qui le livrent à la police.

 

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...