Clip Désenchantée

Posté par francesca7 le 20 août 2011

 

 

Clip Désenchantée dans Mylène 1991 - 1992 ClipDesenchantee05

 

 

 

Un mois plus tard, le tournage de Désenchantée peut enfin débuter. Pour l’occasion, un casting est organisé dans les écoles de Budapest pour trouver le garçon qui jouera le rôle du petit gavroche aux côtés de Mylène.

 

 dans Mylène 1991 - 1992L’heureux élu s’appelle Adil Med Mejrhirrou. C’est un gamin de neuf ans, haut comme trois pommes et à la bouille irrésistible ! Adil Med Mejrhirrou est un élève de l’école française de Budapest et il a l’avantage de ne pas avoir besoin de traducteur ! Les autres enfants de ce clip sont issus d’autres écoles de la ville, de maisons de handicapés et de foyers de réinsertion.

 

En tout, plus d’une centaine de figurants sont présents pour cette vidéo qui promet d’être une fois de plus impressionnante. Deux versions différentes seront montées pour l’exploitation télévisuelle du film. Une de six minutes comprenant le single et une de près dis minutes qui inclut des extraits du remix dance qui sera à son tour commercialisé.

 

Le clip de Désenchantée est aussi le premier que Laurent Boutonnat tourne à l’étranger car le coût est moins important – le budget atteint tout de même 240 000 € ! – et que, avec moins d’argent, il peut y réaliser des choses encore plus grandioses.

 

Mylène se retrouve cette fois-ci emprisonnée dans une sorte de goulag, entre des rats qui couinent et des cafards qui nagent dans les soupes servies aux prisonniers.

 

Mais voyez plutôt par vous-mêmes sur ce blog….  

 

Même si la couleur prédominante de Désenchantée reste le blanc en opposition aux teintes sombres de ses derniers clips comme Ainsi soit Je ou A quoi je sers, nous pouvons retrouver à travers ces images, les thèmes que la chanteuse affectionne : la souffrance, l’injustice, la différence et la révolte. Une révolte néanmoins vaine et inutile : l’arrivée de Mylène et de ses troupes sur la Puszra, une grande plaine barrée par un horizon aussi carcéral que le camp de prisonnier quitté avec fracas.

 

C’est bien ici que réside le désenchantement car, finalement, la victoire ne les a menés nulle part, si ce n’est à être confronté à un nouveau néant.

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...