• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 19 août 2011

Nouveau paradoxe Mylène

Posté par francesca7 le 19 août 2011

 

Nouveau paradoxe Mylène dans Mylène 1989 - 1990 sans_logique01C’est à la mi-février 1989 que sort Sans logique, quatrième extrait de Ainsi soit je. Pour ce nouveau titre, Mylène s’attaque au thème de la schizophrénie, avec un vocabulaire oscillant sans cesse entre l’angélisme et le démoniaque. Aux yeux du grand public, la chanteuse était déjà morbide et instable. Avec Sans logique, elle ajoute le satanisme dans sa petite collection de bizarreries !

 

 

Pour ce titre, Sans logique, aucune explication de texte n’est réellement utile. C’est juste l’histoire de Mylène, cette vierge sage qui semble avoir la faculté de se glisser dans un univers de folie fait d’excès, tout en appréciant le calme et ses dîners en famille, près de Versailles avec sa sœur aînée Brigitte et de sa mère.

 

 

Mylène est comme ça : tantôt tirée vers des aspirations banales, tantôt soulevée par ce  besoin d’être sur le devant de la scène, prête à travailler d’arrache-pied pour devenir une icône.

 

Après le gigantesque clip de Pourvu qu’elles soient douces, Laurent Boutonnat aurait pu se permettre une pause cinématographique afin de se consacrer entièrement à la préparation de la première tournée de Mylène, et pourtant il n’en est rien. Il décide de tourner une vidéo dont le coût est une nouvelle fois impressionnant, environ 200 000 € ! Par manque d’espace, ce clip ne peut être tourné dans les studios de Sets de Stains où Plus grandi et Ainsi soit je avaient été réalisés. Le réalisateur en loue de plus grands à Arpajon dans le sud de Paris.

 

C’est d’ailleurs dans ces mêmes studios que Mylène enregistrera le clip de Que mon cœur lâche en novembre 1992 sous la direction de Luc Besson.

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

Tournage du clip Sans logique

Posté par francesca7 le 19 août 2011

 

Tournage du clip Sans logique dans Mylène 1989 - 1990 533143597_smallPour cette nouvelle vidéo de Sans logique, dont le scénario est écrit en collaboration avec Gilles Laurent, Boutonnat sait exactement ce qu’il veut : deux tonnes de terre qu’il fait teinter, il commande également une très grande toile peinte qui représente un ciel nuageux et gris surplombant des collines désertes.

 

Avec le vent et la lumière sombre, le résultat est parfait. Il a réussi à recréer fidèlement l’ambiance d’une peinture de Goya, et notamment Aquelarre peinte entre 1797 et 1798. Le clip peut débuter.

 

Sur un sol jonché d’animaux rampants, symboles de l’enfer, une petite fille joue avec un Christ miniature qu’elle trouve dans la boue. Des femmes voilées au visage cruel entrent dans cette arène désertique pour s’asseoir sur un banc, prêtes à assister à un spectacle bien particulier. Mylène, vêtue d’une robe noire, les cheveux détachés, se tient debout en compagnie de son amant latin, le beau Lila Dahli aux traits taillés au couteau. Des hommes malveillants viennent ensuite vers la jeune femme pour lui lier les mains et la coiffer de deux lames d’acier qui la transforment en minotaure. Dans un regard interrogateur adressé à son amant, elle tente de comprendre l’injustice dont elle est l’objet mais ne reçoit aucune réponse.

 

 

C’est alors qu’une feria baroque débute. Son amant se transforme en torero et Mylène devient le taureau à dominer, la bête à soumettre, l’animal à abattre. Et comme dit le dicton « jeux de mains, jeux de vilains »  ce qui avait tout l’air d’être un jeu cruel et puéril vire au drame. Satanique, Mylène se transforme en une meurtrière qui pourfend de ses cornes, le ventre de son amant sous le regard avide d’un public demandeur de sensations toujours plus fortes.

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

Nothomb et Mylène

Posté par francesca7 le 19 août 2011

Nothomb et Mylène dans Mylène 1989 - 1990 2120245759_1L’écrivain Amélie Nothomb confie : « Pour avoir côtoyé Mylène, je pense qu’elle cultive l’inaccessibilité qui la caractérise. Mais je crois aussi qu’une part lui échappe. J’ai pu m’apercevoir que, lorsqu’elle est cordiale, et elle peut assurément l’être, on sent quand même, quelque part, une muraille de glace. Il semblerait qu’elle n’y puisse rien. Attention, loin de moi l’idée de présenter Mylène Farmer comme une victime. Mais cette muraille de glace, sans doute, la rend prisonnière de quelque chose. »

En 2001, elle confie quant à sa discrétion médiatique : «  Je n’ai pas fait ce métier pour être connue mais pour être reconnue. »

Amélie Nothomb, née le 13 août 1967 à Kōbe au Japon, est un écrivain belge de langue française. Elle vit entre Paris et la Belgique.

En 2004, elle en était à son 53e manuscrit. Elle dit écrire près de quatre romans par an pour n’en publier qu’un seul : « J’écris 3,7 romans par an, c’est un rythme, je l’ai constaté après coup. Cela dit, n’allez surtout pas imaginer que tous ces romans sont bons. Il y a une énorme proportion de romans ratés dont il est hors de question que je les publie », « L’immense majorité [de ces manuscrits] restera dans des caisses et n’en sortira pas. Je veillerai à me protéger suffisamment pour cela ». Se disant également « enceinte de ses romans », Amélie Nothomb dit écrire depuis l’âge de dix-sept ans.

Entre 2000 et 2002, elle écrit sept textes pour la chanteuse française RoBERT. Elle romance la vie de la chanteuse dans Robert des noms propres, paru en 2002.

Dans son roman écrit en 2009, Le Voyage d’Hiver, Amélie Nothomb renoue avec ses thèmes favoris : l’autodérision (concernant la condition d’écrivain), le suicide amoureux, l’incohérence de l’existence si on ne s’attache à regarder qu’un seul fait de la vie (ici : l’amour).

 

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

Anecdote de Sans Logique

Posté par francesca7 le 19 août 2011

VIDEO CLIP  :  Image de prévisualisation YouTube 

Une vidéo des plus macabre qui reprend le thème « je t’aime, je te tue » pour le plus grand plaisir des fans de Mylène qui voient dans ce film un nombre infini de symboles à commenter !

L’écrivain belge, Amélie Nothomb, qui deviendra pour un temps proche de Mylène, évoquera à sa manière ce clip étrange dans l’un des passages de son romain Attenta, sorti en 1997.

Pour l’anecdote, la phrase qui passe en boucle dans les premiers accords de Sans logique n’était pas prévue dans la composition du titre. Après une journée de travail au Studio Mega, Laurent Boutonnat avait voulu écouter le résultat de sa composition. Seulement, il avait oublié de formater la disquette pour l’enregistrement.

Aussi, à la lecture, l’ordinateur lui répond : « This is a blank formated diskette » (ceci est une disquette vierge formatée). Aussitôt, le compositeur est séduit par cette phrase et c’est tout naturellement qu’il l’insère dans la chanson !

Sans logique reste certainement l’un des titres de Mylène associant avec autant de brio la mort, le lugubre, le tragique avec une musique de discothèque.

D’ailleurs, comme pour ses précédents singles, un Illogical club remix sort au même moment, histoire que tous les clubbers puissent à leur tour se sentir aussi angéliques que sataniques…

Vidéo chanson :Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

La face B de Sans logique

Posté par francesca7 le 19 août 2011

 

Le single Sans Logique est accompagné d’une face B que Mylène a écrite en pensant à ce père parti trop vite et dont La face B de Sans logique dans Mylène 1989 - 1990 vinylel’agonie fut longue et douloureuse. Dernier sourire est assurément le titre le plus poignant et le plus culte de ma chanteuse, comme une sorte de poème cruel sur la fin de la vie et sur l’injustice de la mort qui souffle trop vite nos bougies. Sur le visuel de la pochette de Sans logique, la chanteuse verse une larme de sang.

 

Pour défendre Sans logique, Mylène fait moins de plateaux de télévision que d’habitude et c’est seule, le plus souvent déguisée en Pierrot, qu’elle interprète sa chanson. La chorégraphie, qu’elle a répétée devant sa glace, est simple. Le regard est triste et dérangeant. Sur ce rythme de pop, la chanteuse semble se transformer en une gracile créature, à deux doigts de jouer sa vie d’ici quelques mois dans l’arène de la scène, cette fois-ci !

 

En attendant, si Sans logique ne se vend qu’à 250 000 exemplaires, il est néanmoins l’un des dis titres qui rapporte le plus de droits d’auteur à la Sacem pour l’année 1989 !

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

Dernier Sourire

Posté par francesca7 le 19 août 2011

  

Si les œuvres de Mylène sont publiques, on a le droit de réfléchir dessus. De plus, il ne faut pas oublier qu’elle n’a rien d’une déesse, et que « Dernier sourire » n’est pas une œuvre sacrée mais une chanson d’une profonde humanité. A respecter donc, mais pas à idolâtrer. 


dans Dernier Sourire,
Mylène semble se rapprocher des canons de la chanson française, avec un accompagnement classique, une mélodie simple et sans refrain et des paroles plus sobres et moins mystérieuses. Rapprochement à relativiser, puisqu’elle s’y révèle, au niveau du style et de l’ambiance, au mieux de sa forme, avec au programme expression de l’inéluctable et description en temps réel de l’agonie d’un être aimé. 


Dernier Sourire dans Mylène 1989 - 1990 215472246_smallEn fait, cette chanson est une véritable scène d’opéra, à la manière des solos des grands maîtres des temps passés, comme Verdi ou Schumann. Comment ne pas imaginer en entendant ces mots une scène tragique, avec le lit où un corps repose, pas encore mort mais s’éloignant de la vie,
Mylène le serrant dans ses bras, désirant autant le retenir que de l’accompagner dans ses derniers instants… ? 


Avec les premiers mots de la chanson (« sentir ton corps »), on a l’impression de se retrouver devant une chanson d’amour…et on a raison ! Même si la suite devient beaucoup moins romantique (« tout ton être qui se tord ») le thème de la chanson est bien la description de la mort d’un proche, le point de vue choisi est celui de
Mylène, qui voit l’être aimé lui échapper et tente de lui manifester son affection une dernière fois. D’où le titre « Dernier sourire« , d’ailleurs… 


Il y a une progression dans la chanson, un grand mouvement menant non à la mort, mais à la mémoire (« ton souvenir ne cessera jamais »), amplifié par l’absence
de refrain. D’abord, la mort (« ton heure ») « point au cœur », elle s’approche, comme une ombre menaçante. Etrange figure de style, la chambre « qui bannit le mot tendre » devient le réceptacle d’un cœur, focalisant sur celui-ci toute la dureté d’un scène.
La mort accomplit un pas
de plus, lorsque la « foi se dérobe, à chaque fois que tu sembles comprendre ». Mylène sent que l’espoir d’une guérison miracle vacille et disparaît, soufflé par la fatalité qui se fait plus pressante à mesure que la malade prend conscience qu’elle vit ses derniers instants. 


« Parle-moi encore ». C’est tout le problème du comportement qu’on doit adapter face à la mort en direct d’un proche. Que peut-on dire de juste, d’intéressant et de sensé dans ce genre
de situation ? Il suffit d’être vrai, peut-être…Mylène, femme sensible et grande amie de la malade, compatit forcément à ses affres, donc elle souffre presque autant qu’elle : « Je peux t’accompagner ». Mais aussi, elle se révolte, avec les plus beaux vers de la chanson : « Qui te condamne ? Au nom de qui ? Mais qui s’acharne A souffler tes bougies ? » Non seulement la mort est impersonnelle (pourquoi, dans aucune civilisation, nul n’a jamais donné de nom à la mort ?), mais elle est aussi absurde : puisqu’elle prend indifféremment le vieux et l’enfant, l’innocent et le coupable.
La mort est infligée sans tribunal. 

C’est parce qu’un drame est parfois ressenti avec encore plus de force lorsqu’il arrive à sa meilleur amie qu’à soi-même que « Dernier sourire » a eu un aussi fort impact sur le public, subjugué lors du Mylénium Tour. L’avantage de cette chanson par rapport à « Ainsi soit Je« , c’est qu’elle remplace la lamentation par la compassion.

Et ce qui sépare ces deux choses, ce n’est pas un océan de larmes, mais l’authenticité.

 

 

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

« Dernier Sourire »

Posté par francesca7 le 19 août 2011

Ecouter et chanter  

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

PAROLES de « DERNIER SOURIRE« 

 

Sentir ton corps,
Tout ton être qui se tord
Souriant de douleur
Sentir ton heure
Poindre au cœur
D’une chambre qui bannit le mot tendre
Sentir ta foi
Qui se dérobe
À chaque fois que tu sembles comprendre
Parles moi encore
Si tu t’endort
Si c’est ton souhait
Je peux t’accompagner
Qui te condamne
Au nom de qui
Mais qui s’acharne
À souffler tes bougies
Est-ce te mentir?
Est-ce te trahir?
Si je t’inventes des lendemains qui chantent
Vois-tu le noir de ce tunnel?
Sais-tu l’espoir quand jaillit la lumière
Ton souvenir ne cessera jamais
De remuer le couteau dans ma plaie 

 

 

Vidéo TV Mix :Image de prévisualisation YouTube 

Publié dans Les Chansons de Mylène | Pas de Commentaire »

Publicité de mauvais goût pour Mylène

Posté par francesca7 le 19 août 2011

 

Févier 1989. Alors que Mylène répète intensivement cette première tournée, elle devient l’objet d’une récupération politique

 

Publicité de mauvais goût pour Mylène dans Mylène 1989 - 1990 2951467522huEn effet, Le Rassemblement pour une France libre, le parti ouvrier européen, avec à sa tête Jacques Cheminade, utilise pour sa campagne publicitaire une photographie extraite du clip Sans logique, entièrement sortie du contexte, avec une carte à jouer satanique qui est largement diffusée sur tous les murs de Paris, affublée du texte : « Ils promeuvent la laideur et la drogue. »

 

Trouvant le rapprochement injurieux entre la drogue et sa personne, Mylène n’hésite pas un instant et saisit le tribunal de grande instance de Paris en référé. Le jugement est rendu à la mi-juin de cette même année et donne raison à Mylène, injustement agressée. Car si la chanteuse peut employer dans ses chansons des expressions qui pourraient faire allusion à la prise de stupéfiants, comme : souffrez qu’une autre en moi se glisse, elle refuse les amalgames.

 

Toujours très intéressé par la vie de Mylène, Libération dans on numéro du 17 juin 1989 fait paraître l’affiche en question en rendant compte du jugement du tribunal : « Mylène Farmer gagne au tribunal. Elle n’a pas apprécié. Il faut dire que le Rassemblement pour une France libre n’avait pas fait dans le slogan en dentelles !… Preuve que même quand on est une rousse libertine, on n’aime pas voir sa gueule utilisée à son corps défendant« .

 

 

Mylene-Farmer-236-x-80_8146_1 dans Mylène 1989 - 1990Heureusement, la vie reprend son cours et Mylène a d’autres choses en tête que la défense contre ce genre d’attaques mal placées. Sa future grande scène parisienne l’attend et c’est pour ce combat qu’elle souhaite canaliser toute son énergie, en faisant une légère parenthèse pour organiser son déménagement.

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

La star Mylène, grandit

Posté par francesca7 le 19 août 2011

 

 

La star Mylène, grandit dans Mylène 1989 - 1990 2203012433_small_1En effet, son statut de star grandissant de jour en jour, Mylène se voit contrainte de fuir son appartement des Halles où trop de gens viennent sonner à sa porte. Quant à la torture de devoir traverser la place Beaubourg, elle n’en parle même pas ! Aussi, décide-t-elle de s’exiler au 5, rue de Monceau, dans le VIIIè arrondissement, à deux pas de l’un des jardins les plus magiques de Paris, le parc Monceau. Son nouvel appartement est décoré de grandes tentures rouges, de moulures, d’une immense cheminée, et d’un beau mobilier des années 1930. Le quartier est plus calme et plus proche de sa personnalité.

 

  

 

Toutefois, les plus malins récupère très vite sa nouvelle adresse, et le banc situé devant la grande porte marron de l’entrée principale se transforme très vite en autel à la gloire de Mylène et sa concierge, pourtant guère commode, devient la nouvelle meilleure amis de tous ces jeunes fans !

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

Grand rendez-vous pour Mylène

Posté par francesca7 le 19 août 2011

 

 

Grand rendez-vous pour Mylène dans Mylène 1989 - 1990 tournage-de-regrets-avec-jean-louis-murat-au-centre-titre-sorti-en-1991Tous les jours, un professeur vient m’entraîner avant la scène explique Mylène. Cela demande des sacrifices et une rigueur alimentaire. Finies les folies Coca Cola ! Je prends aussi des cours de chant pour donner de l’assurance à ma voix. Je ne m’étais jamais rendue compte à quel point la respiration était importante !

 

Pour que tout soit parfait, la star s’investit à corps perdu dans cette nouvelle aventure. Elle a d’ailleurs demandé à son amie Sophie Tellier de l’épauler pour assurer les premières auditions des danseurs. La jeune femme est alors fière d’endosser la casquette de directeur de casting. Mylène assure ensuite la deuxième partie de l’audition, puis les deux femmes se concertent pour savoir lequel des postulants pourra participer à ce premier concert qui doit à tout prix rester dans les anales. Mylène le souhaite comme tel car c’est la première fois qu’elle va à la rencontre de son public, la première fois qu’elle va se dévoiler sans le moindre artifice.

 

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

Casting pour Mylène

Posté par francesca7 le 19 août 2011

 

Christophe Danchaud, qui fut recalé pour la chorégraphie de Sans contrefaçon, a eu raison de croire à son rêve de travailler un jour avec la chanteuse car il est enfin engagé ! Le voilà donc qui intègre la troupe de danseurs, rejoint par Pascal, Georges Casting pour Mylène dans Mylène 1989 - 1990 2388793525_small_1et Bruno Batlo, un écrivain aussi talentueux que gay qui a justement sortie en 2006, son troisième roman Backstage chez Cylibris, mettant en scène un troublant personnage de chanteuse du nom de Daisy et qui ressemble étrangement à Mylène.

 

Ce casting est éprouvant pour tous : près de 400 postulants se pressent pour participer à l’aventure, mais seulement quatre garçons et trois filles seront finalement retenus. Lors de la deuxième sélection, Mylène aborde un domaine totalement inconnu pour elle : celui de choisir parmi une centaine de danseurs ceux qui l’entoureront durant ces longs mois de tournée à venir. Si, au départ, elle reste en retrait, elle prend progressivement de l’assurance et se montre passionnée par cette nouvelle mission, se découvrant même des velléités de chorégraphe !

 

Mylène est une grande travailleuse qui en veut, mais elle est une danseuse parfois encore assez maladroite. Aussi, les chorégraphies de ce concert sont créées en fonction des gestes qu’elle réussit à faire. Le visuel prend ainsi le dessus sur la technique elle-même. Cette manière de danser, propre à Mylène, contribue également à son succès. Dans toutes les discothèques de France, chacun peut reprendre les chorégraphies sur la piste de dans sans pour autant être un danseur professionnel.

 

Mylène fera son premier Palais des Sports du 18 au 25 mai 1989, une tournée étant prévue dès le 19 septembre 1989, avec Grenoble comme point de départ et Bercy les 7 et 8 décembre 1989 comme point final. L’affiche des concerts est des plus frappantes : la chanteuse y apparaît ouvrant les grilles de ce qui semble être un cimetière ! Tout un programme !

 

Mylène le sait : comme ce concert doit être extraordinaire, c’est-à-dire hors de l’ordinaire, il est indispensable que l’affiche le soit aussi, comme une invitation à pénétrer dans l’univers sombre et gothique de la chanteuse.

 

C’est Heathcliff, du nom du héros du roman Les Hauts de Hurlevent, la nouvelle société de production de Laurent Boutonnat créée début 1989, qui co-produit le spectacle, appuyée par Thierry Suc qui fait ainsi son entrée dans l’univers de Mylène

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

Nouvelle force dans la vie de Mylène

Posté par francesca7 le 19 août 2011

  

  

Nouvelle force dans la vie de Mylène dans Mylène 1989 - 1990 479487-thierry-suc-au-micro-de-marc-olivier-637x0-1Thierry Suc a le même âge que Mylène et Laurent Boutonnat.

 

C’est déjà un homme d’affaires très performant, propriétaire de plusieurs sociétés dans l’immobilier et dans le spectacle. Il a justement débuté sa carrière dans la production du concert en prenant en charge les premières tournées de Jean-Jacques Goldman et de Jean-Luc Lahaye. Toutefois, il n’est pas le seul à contribuer financièrement aux concerts de Mylène car des sociétés comme Toutankhammon, Polygram et Tuxedo Tour se greffent sur l’aventure.

 

Le rodage du concert doit se faire à Saint-Etienne, juste avant les dates de la grande salle du Palais des Sports. Comme il fallait s’en douter, tous les admirateurs de la jeune star cherchent à savoir par tous les moyens de quoi sera fait le spectacle, mais la chanteuse se garde bien de dévoiler quoi que ce soit à la presse, suivant ainsi à la lettre les conseils de Bertrand Le Page qui, par ailleurs, ne voit pas d’un très bon œil l’arrivée de Thierry Suc dans la vie de sa protégée. Il est vrai que tout un univers sépare les deux hommes. Le premier est un dandy qui aime le strass et le show-biz, le second est un homme d’affaires qui a les pieds sur terre.

 

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

Le concert approche pour Mylène

Posté par francesca7 le 19 août 2011

 

 

Le concert approche pour Mylène dans Mylène 1989 - 1990 MyleneFarmerTour89La date fatidique approche et les fans sont impatients de voir leur idole « en vrai ». Cela fait si longtemps qu’ils l’attendent. Elle qui comprend si bien leurs fêlures, leurs recherches d’identité, elle qui est devenue leur guide…

 

Le seul détail qui inquiète certains est sa voix : grands amoureux de son répertoire, ils sont cependant conscients que Mylène n’est pas ce qu’il est convenu d’appeler une « chanteuse à voix ». Si elle avait décidé de faire une petite salle intimiste comme le Casino de Paris, ils ne se seraient pas fait autant de soucis, mais vouloir remplir une salle comme le Palais des Sports, c’est une autre affaire !

 

Et ce n’est pas une certaine presse médisante qui peut les rassurer, à l’instar du magazine Paroles et Musique : « Rassurons tout de suite les admirateurs du pantin mécanique : il y aura foule au Palais des Sports pour acclamer ses clips sans âme – mais avec beaucoup de chair – sa voix, sa flamme – mais avec beaucoup d’ampères. Play-back, vous avez dis play-back ? »

 

Face à ces critiques, Mylène répond simplement :

 

-          « Je sais que je vais être attendue au tournant. Des gens aimeraient bien placer ma tête sous une guillotine. Mais je ne les laisserai pas me la couper. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour ne pas laisser tomber la lame ! Cependant, par provocation, je l’affûte ! »

 

Quant au choix d’une aussi grande salle que le Palais des Sports :

 

-          « Je déteste les lieux intimistes, qu’ils aient ou non une âme ; ils m’empêchent d’y trouver du plaisir« . (L’Humanité Dimanche, 17 mars 1989)

 

Amoureuse des défis et sourde aux stériles bavardages au sujet de sa voix, la chanteuse relève la tête pour continuer son travail sans relâche. Chant, danse, entraînement physique. Jamais elle n’a eu autant le sentiment de jouer sa propre vie ! Et pour être au top de sa forme, elle suit les directives d’un diététicien et chef de renom, Emmanuel Engrand qui lui mitonne des petits plats constitués de poisson, légumes, crudités et jus de tomates !

 

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...