Maisons de disques pour Mylène

Posté par francesca7 le 15 août 2011

  

Maisons de disques pour Mylène dans Mylène 1982 - 1984 nonQuelques semaines plus tard, les maisons de disques les reçoivent une deuxième fois, mais les réponses tombent à nouveau. Non, non et encore non ! Jamais une réponse négative n’aura autant fait l’unanimité !

 

Découragée, Mylène commence à vouloir abandonner la partie. Elle sait qu’elle n’est pas une chanteuse traditionnelle avec une voix puissante et maîtrisée et, pourtant, elle se laisse convaincre par les garçons de s’accrocher à son nouveau rêve !

 

Finalement, le trio obtient un troisième rendez-vous avec toujours le même stratagème du « On a refait une version » avec la même cassette dans leurs proches. Et  là, bingo ! le miracle se produit le jour où François Dacla décide de les signer chez RCA. Le trio est soulagé et Mylène se félicite d’avoir suivi les conseils des garçons et d’avoir tenu bon !

 

Maman a tort sort timidement dans les bacs en mars 1984, avec un instrumental en face B, car l’équipe n’a pas vraiment le budget pour enregistrer un autre titre. Rien que la photographie de la pochette en noir et blanc u 45 tours laisse à deviner le peu de moyens de l’époque : Mylène en chemise de nuit posant l’air triste. 

 

 

Mylène comment alors ? Mylène…. Euh… Farmer… un nouvel ovni qui atterrit doucement sur le sol du royaume de la variété française. Un ovni et non une étoile filante, s’il vous plait !

 

115776285_small dans Mylène 1982 - 1984

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...