Boutonnat frère de sang

Posté par francesca7 le 15 août 2011

 

Boutonnat frère de sang dans Mylène 1982 - 1984 laulau2Laurent Boutonnat est un jeune homme au look de poète maudit, les cheveux ébouriffés et l’air mélancolique, qui voit le jour un 14 juin 1961 à Paris dans le XIIIe arrondissement. Il est l’aîné d’une famille de cinq enfants qui habite alors au 51, boulevard Auguste-Blanqui. C’est d’ailleurs avec ses frères et sœurs qu’il montera ses premières sociétés d’éditions phonographiques et avec son petit frère Dominique qu’il réalisera son premier long-métrage La Ballade de la fée conductrice, un film qu’il tourne en 1978 alors qu’il n’a que 17 ans !

 

Comme Mylène, Laurent Boutonnat gardera de son éducation stricte, reçue chez les jésuites, une noirceur que l’on retrouvera tout au long de son œuvre future. Toujours à 15 ans, l’adolescent délaisse l’apprentissage de la musique pour suivre durant trois années, des cours de théâtre, qu’il se paye grâce à des petits boulots.

 

Mais c’est vraiment le cinéma qui l’attire comme un aimant. Il devient cadreur à l’âge de 16 ans, une expérience qui lui permet de se familiariser avec ce monde qui l’attire tant et qui est son unique but.

 

C’est à cette époque qu’il commence à travaille sur plusieurs projets de longs-métrages, dont un film nommé Giorgino qui verra le jour dix ans plus tard….

 

Tout comme Mylène, en attendant, il réalise des publicités télévisées, non pas par vocation, mais tout simplement pour gagner un peu d’argent. Il tourne plusieurs sports en s’associant à un  producteur travaillant pour le circuit Parafrance. Ce producteur, emballé par l’énergie qui émane du jeune homme, lui propose de tourner un film d’horreur en deux semaines pour un budget de 225 000 €, qui hélas, ne verra jamais le jour. C’est également à cette époque que le jeune réalisateur 178259-laurent-boutonnat-mylene-farmer-et-637x0-3 dans Mylène 1982 - 1984rédige réellement la première version du scénario de Giorgino.

 

Mais l’aventure Mylène Farmer commence pour Laurent Boutonnat le jour où il décide, avec son copain Jérôme Dahan, et un troisième ami, de monter sa propre boîte d’édition avec le « modeste » projet de donner naissance à des tubes !

 

 

 

Ils écrivent une première chanson qui aurait dû être interprétée par Lion, mais le troisième associé refuse catégoriquement de la donner à la pétillante chanteuse, car il compte bien garder la totalité des droits éditoriaux ! « Ce n’est pas grave, se disent les deux autres associés, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ! » Et même si Jérôme Dahan est au chômage et que ses nuits sont plus belles que ses jours, il reste convaincu que le soleil se lèvera bientôt pour eux.

 

  

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...